14 avril 2006

La valse des prénoms

Quand je suis arrivée en Jordanie, je croyais m'installer au pays des Ryads, des Diwans, des jardins perses (on est pas loin de Babylone quand même!). Que neni. La poésie arabe a été totalement évincée de la scène culturelle jordanienne. C'est has been...

J'ai toutefois retrouvé un peu de la légendaire poésie orientale à travers les prénoms. Comme Hélène en parlait hier, c'est donc l'occasion de faire un tour des prénoms Jordaniens.

Shaadi (masc.)         Celui qui chante d'une voix mélodieuse

Abir (fém.)                 Le parfum d'une fleur (j'aime beaucoup celui-là)

Rania (fém.)               Celle qui est en contemplation

Wijdan (fém.)            La conscience

Firaz (masc.)             Le lion, le clairvoyant

Karim (masc.)            Le généreux

Ramzi (masc.)             Le symbole

Tamam (fém.)              Celle qui est parfaite

Fadi (masc.)                 Le sacrifice

Nour (mixte)               La lumière

(Nour'Al Hussein, la dernière femme du précédent roi, était donc "Lumière de Hussein"... C'est pas beau l'amour?!)

Majd                                Le glorieux

Zeina                                Celle qui est belle

Ruba (fém.)                   Le groupe de collines, les petites montagnes

Jamal                               La beauté

Kamal                               La perfection

Hala                                   Les bons voeux, les félicitations

Tala (fém.)                       Le petit être, la petite chose

Fareed (masc.)               L'unique

Reem                                   La gazelle

Maï  (fém.)                        Le petit singe

Maïssa (fém.)                    Celle qui est pleine de sympathie

Samir (masc.)                    Celui qui passe du temps dans la nuit

Maha (fém.)                        Le petit animal, la petite biche (c'est mon nom Arabe!)

Le papa s'appelle toujours Abu "quelque chose": Abu Samir, Abu Karim, etc, du nom de son fils ou du fils qu'il aimerait avoir. Ainsi, Clément est appelé Abu Virgile, ce qui est aussi une marque de respect de la part des Jordaniens.

Posté par marjorie_camus à 08:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur La valse des prénoms

    Ces chouette de connaître la signification de tous ces prénoms qu'on entend souvent. Ca me plaît beaucoup, merci Marjorie !

    Posté par Hélène, 14 avril 2006 à 13:07 | | Répondre
  • Vraiment super! Nous on a oublié la signification de nos prénoms en fait...

    J'avais un jour rencontré une iranienne qui s'appelait Mojgan, les cils... elle les avait longs et noirs et super beaux cela lui allait très bien...

    Posté par Fred de Suède, 14 avril 2006 à 13:12 | | Répondre
  • Je vois que la discussion, lancée hier chez Hélène, t'a fait réfléchir ! )))

    Je savais pour la reine Nour...Par contre, j'ai appris plein de choses sur les autres prénoms : merci !

    Moi aussi, j'aime bien Abir..

    Nos prénoms européens sont quand même beaucoup moins imaginatifs et représentatifs de certaines qualités morales ou physiques que dans d'autres cultures,non?

    Posté par mary, 14 avril 2006 à 14:04 | | Répondre
  • comment les enfants appellent-ils leur père (l'équivalent du "papa" ici ?)

    Posté par ktl, 15 avril 2006 à 22:40 | | Répondre
  • Merci Marjorie, j'aime beaucoup les prénoms arabes qui sont en effet souvent poétiques, ma meilleure amie s'appelle Amal (espoir). I

    Posté par Fiso, 24 avril 2006 à 14:31 | | Répondre
Nouveau commentaire