09 juin 2006

Du hashish au souk

Le terme "assassin" provient, le saviez-vous, d'une secte islamique dont les membres s'appellaient les Hashashins. En plus d'être des guerriers n'ayant pas froid aux yeux, ils étaient consommateurs assidus de hashish. D'ailleurs, c'est bien parce qu'ils mangeaient et fumaient le hashish qu'ils étaient aussi preux, anésthésiés par la plante, inconscients du danger. En Jordanie, "hashish" continue de définir l'herbe traditionnelle, verte, qu'on tond avec une tondeuse (bien qu'il y en ai peu ici) et qu'on ne fume donc pas.

Dans un autre style, le mot "souk" trouve son origine dans le mot "samake" (poisson). Car au départ, le marché était dévoué essentiellement à la vente des produits de la pêche.

Au marché artisanal du vendredi (Jebel Amman), on trouve...

Un vendeur de fèves et haricots

dscn0555

Un vendeur de miel et ses abeilles

dscn0529

Un artisan orfèvre, qui fascine les enfants, bien plus que la barbe-à-papa...

dscn0552 dscn0554

Posté par marjorie_camus à 08:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Du hashish au souk

    On en apprend des choses sur ton blog ! En tout cas Virgile il n'a pas froid aux yeux (cf la 2ème photo !...)

    Posté par Isabelle, 09 juin 2006 à 09:38 | | Répondre
  • Celui qui a eut le plus peur, c'est le vendeur de miel. C'est la première fois que je voyais un Jordanien élevé la voix contre un enfant!

    Posté par Marjorie, 09 juin 2006 à 16:46 | | Répondre
  • je viens de découvrir ton blog...et je ne sais même pas combine de temps j'y ai passé ;o)
    merci pour ces photo (la jeune femme en robe brodée...magnifique) et tes textes sont savoureux...

    Posté par lou, 10 juin 2006 à 16:06 | | Répondre
  • salut

    et bien au pays des bédouins on est aussi au pays des saveurs je vois trés beau l artisanat local .a bientot

    Posté par la monoparentale, 11 juin 2006 à 10:17 | | Répondre
Nouveau commentaire