26 avril 2006

Un Amour Royal

Le Roi Hussein, surnommé affectueusement « le petit roi » (mais il était quand même petit en vrai), avait un faible pour les jolies femmes. On raconte qu’il sillonnait les rues d’Amman sur sa moto et qu’il était très proche du peuple. Mais il ne faisait pas que se promener. Il était aussi un grand médiateur politique, en dépit des situations complètement abominables dans lesquelles ce pays s’est souvent retrouvé, pris entre le marteau américain et l’enclume israélienne, sans compter les voisins irakiens, égyptiens et saoudiens, pas toujours paisibles. Présent pendant plus de quatre décennies, il a été projeté sur le trône à 17 ans, alors qu’il finissait paisiblement sa scolarité en Suisse. Il dit un jour « Régner en Orient n’est pas de tout repos ». On s’en doute. Moi aussi, à sa place, j’aurais préféré continuer à manger des chocolats Milka dans les Edelweiss ou diriger le Lichtenstein.

Le roi et les quatre dames

queen_20dinaHussein aura quatre épouses successivement, bien que la polygamie soit autorisée en Jordanie. La première élue s’appelle Dina. Elle est d’une beauté fascinante, envoûte le roi, la cour et les Jordaniens. Elle est plus âgée que lui, mais peu importe, l'amour triomphera, dit-on. Mais le look, ce n’est pas tout et l’affaire tourne court : un an après leur mariage, les tourtereaux se séparent.

En 1961, Hussein tombe éperdument amoureux de la fille d’un officier britannique. La petite Antoinette Gardiner devient la Reine Muna. Elle n'est pas laide non plus, l'amour est au rendez-vous. Dix ans de vie commune et quatre enfants plus tard, le roi et la dame divorcent pourtant.

Arrivent alors Alia Toukan (la famille Toukan est très respectable) qu’il épouse en 1972. Mais la jeune reine meurt tragiquement dans un accident d’avion cinq ans plus tard.

alia1

C’est ainsi que, de façon un peu morbide, l’aéroport d’Amman s’appelle Queen Alia Airport. Le roi va-t-il rester inconsolable ? Il découvre assez vite sa nouvelle reine : Nour. En fait, elle ne s’appelle pas Nour, mais Lisa et est Américaine – pour compliquer l’histoire - en dépit d’un lointain ancêtre syrien.

La jeune Lisa Halaby (oui, ça sonne un peu arabe quand même) voit une brillante carrière se profiler : après Princeton, elle travaille en Australie, puis en Iran, sous le Shah, loin des hijabs et autres tchadors, où elle collabore à des projets architecturaux. Elle est moderne, émancipée et autonome. Un sacré caractère sans nulle doute.

Puis, elle vient s’établir en Jordanie, toujours en qualité d’architecte. De fil en aiguille, elle rencontre le roi, est très impressionnée et repart à ses plans. Le roi, de son côté, a complètement flashé pour elle. Il la rappelle et l’invite à Aqaba, dans sa petite maison de vacances. Mais on ne la fait pas à Lisa, qui rentre paisiblement fignoler ses projets à Amman. D’ailleurs, il y avait ce week-end là, une jeune photographe qui semblait un peu jalouse de voir son grand petit roi regarder ailleurs…

Une Américaine à la Cour

Mais un jour, Hussein rend l’affaire sérieuse et lui demande sa main. Comme c’est tout de même un métier un peu spécial d’être reine, elle réfléchit à la question, puis finit par accepter. Elle se convertit à l’Islam, se cherche un prénom de reine quant un matin, au réveil, le roi la regarde et s’écrie « Lumière ! Tu seras la Lumière de Hussein ». C’est pas beau ça ? Ô comme c'est romantique...

C’est en 1978 que l’union est célébrée. Le couple a ensuite quelques tuiles à affronter : des révoltes palestiniennes, les trahisons des voisins, les retournements de veste d’autres voisins, les volte-face américaines, le regard méprisant des Occidentaux, et j’en passe et des meilleurs. La pauvre Nour est en plus critiquée dans son pays natal, mais aussi un peu par les Arabes. Elle met pourtant tout en oeuvre pour apaiser les tensions dans la région. A l'heure où le Palestinien est considéré comme un simple terroriste qui détourne les avions, elle fait des tournées de "propagande" aux Etats-Unis, contacte les studios hollywoodiens pour les prier de ne pas galvauder l'image arabe au cinéma. C'est très mal vu.

moto_roi_reine

Puis, les soucis domestiques emboîtent le pas aux soucis politiques : le roi est dit-on « coureur de jupons » et on lui prête quelques aventures, mais Nour n’écoute pas les commérages et décide de garder le cap. Le temps lui donne raison. Mais en parlant de temps, ils n'ont franchement pas eu l'occasion de se faire des vacances au club med’, même s'ils sont sapés avec de belles tenues, ont rencontré un tas de gens fort puissants, riches et/ou malins, intelligents et interessants. A partir de 1992, le Roi est atteint du cancer. Il en meurt en 1998.

roi_reine_royal

La Reine Nour menait quelques très beaux projets visant à émanciper la femme et les paysans face au monde moderne, notamment dans un petit village nommé Irak Al Amir, pas très loin d’Amman. Elle continue à soutenir la position des femmes dans le monde contemporain, fait des conférence, soutient des actions de développement.

Mais tout ceci est une autre histoire.

NB: ces informations sont extraites des sites officiels de la Cour, notamment http://www.noor.gov.jo/index.htm, et du livre écrit par la Reine elle-même et intitulé "Nour".

Posté par marjorie_camus à 19:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Un Amour Royal

    C'est super intéressant, merci Marjorie !

    Posté par Hélène, 27 avril 2006 à 14:17 | | Répondre
  • Oui merci, une bien belle histoire qui nous rappelle que l'amour n'a pas de frontières.

    Posté par Michoko, 27 avril 2006 à 15:31 | | Répondre
  • belle histoire en effet ...

    et beau portrait de femme.

    Posté par LaCuillerEnBois, 27 avril 2006 à 22:52 | | Répondre
  • Thanks

    Ah un peu de romantisme dans ma semaine pleine de devis de déménagement. Eh oui pour nous c est retour au pays.... en trainant la patte

    Bonne semaine a toi et merci pour cette histoire

    (j ai un peu de retard de lecture de blog.... je reviens de vacances sur la mythique route de la soie a Kasghar, j y ai acheté du thé de Kasghar parfumé au safran, cardamone et roses d Iran,.... tout un poeme)

    Posté par Paper (acid free, 14 mai 2006 à 08:59 | | Répondre
  • manéfique

    une Histoire Amusante plein d'aventure et de remantisme d'un roi serieux

    Posté par azaim, 04 mai 2007 à 14:14 | | Répondre
Nouveau commentaire